• L'hôtel des vignes •

Maître des lieux

Pierre-Henri de la Fabrègue, gentleman-vigneron...

...On croit le trouver dans ses vignes mais en fait il est à l’accueil de son auberge. On pense alors qu’il va se diriger vers son caveau, mais il préfère s’arrêter en chemin pour accompagner un car de tourisme sur son domaine pour lui expliquer l’histoire et la géographie de la Catalogne.

On croit qu’il va aller veiller sur ses nouveaux chais de vinification, mais il bifurque vers l’hôtel des Vignes, situé à 700m de sa propriété qu’il vient de racheter. Véritable « homme protée », Pierre-Henri de la Fabrègue est partout à la fois.

Après avoir passé plus de 15 ans à Paris dans le secteur de la publicité et du marketing, il reprend dans les années quatre-vingt le domaine familial de 60 ha, qui se transmet de père en fils depuis le XVIIe siècle. Le Domaine de Rombeau.

Ayant très tôt compris qu’une diversification était indispensable, il utilise les dépendances de son domaine, bien situé à l’entrée de Rivesaltes, pour créer en 1992 une ferme-auberge, où la simplicité et la bonhomie du personnage font merveille.

La clientèle se presse et les 50 couverts s’avèrent très vite insuffisants. « Face à la profession qui voit d’un mauvais œil que je me lance dans cette activité, j’ai transformé l’établissement en véritable restaurant. L’Auberge du Domaine de Rombeau cultive la tradition de la cuisine catalane ». La réputation est confortée en 1994 par l’arrivée de René Sarre, l’étoilé Michelin du Château de Riell à Molitg-les-Bains.

 

L’hôtel des Vignes, un complément indispensable pour l’activité

Les menus de 25 à 60 euros, l’aménagement des anciennes écuries et de la grande salle des chais lui permettent d’accueillir un nombre de plus en plus important de groupes jusqu’à 600 personnes, pour des mariages, des séminaires, de dîners-débats et autres événements professionnels.

Pour pierre-Henri de la Fabrègue la réussite passe par un cocktail subtil : « un restaurant pour tous, à tous les prix et à tous les niveaux de gastronomie ». Les résultats sont au rendez-vous, puisque la fréquentation du Domaine tourne autour de 120.000 convives par an.

Début 2001, l’hôtel Alta Riba, véritable institution locale et régionale, célèbre pour ses « rifles » depuis cinquante ans est en vente après une fermeture de plus de 3 ans. Pierre-Henri de la Fabrègue le rachète fin juillet 2001.

 

En synergie avec le Domaine de Rombeau, il transforme l' hôtel-bureau en 47 chambres dont 3 suite familiale et une résidence. Il le veut original et sympathique. 

La clientèle demi-pension au domaine se voit proposer des repas à prendre au domaine tout proche. Un bar à vins permet de déguster des Rivesaltes de la propriété. 

ref; Vie des Régions / 2001 / D. Michel

 

HOTEL DES VIGNES **
Avenue Réné Victor Manaut - 66600 Rivesaltes
Tél. : 04 68 64 34 34 - Fax : 04 68 64 21 94
Nous contacter
Réalisation & Ingénierie by SQUARE PARTNERS S.A.

Maître des lieux
L'hôtel
Les Services
Accès
Doubles
Familiales
Chambres
Vins
Nos salles
Le Mondial
Contact & accès